Abstracts

Etude de la réponse anticorps anti-PVH 16 et anti-PVH 18 chez des patientes tunisiennes

M. Achour, S. Kahla, D. Zeghal, L. Kochbati, F. Zouari, M. Maalej, R. Oueslati.

Introduction : L'incidence croissante des infections à papillomavirus humains (PVH) et l'implication de types potentiellement oncogènes, particulièrement les PVH 16 et 18, dans les lésions pré-néoplasiques et néoplasiques du col utérin constituent un véritable problème de santé publique. L'étude sérologique des infections de HPV est importante pour mieux élucider leur histoire naturelle et pour révéler les déterminants antigéniques pouvant être utiles pour le développement de vaccin. Le but de cette étude était d'analyser la réponse anticorps dirigée contre les antigènes L1, E6 et E7 des PVH 16 et 18 dans différents groupes de patientes tunisiennes. Méthodes : Les antigènes viraux ont été exprimés dans Escherichia coli en tant que des protéines fusionnées à la GST. Ces protéines ont été employées dans la technologie du LUMINEX pour la détection de la réponse anticorps dans un échantillon de la population tunisienne formé de 71 cas de cancer du col de l'utérus, 64 cas de patientes ayant une inflammation du col utérin. Résultats: La plupart des patientes ont montré une séro-réactivité à l'un des antigènes des PVH16 et/ou PVH 18. Parmi les cas de cancer du col de l'utérus, la réponse anticorps est différente pour les deux types de PVH ainsi que pour l'antigène considéré. De même, l'intensité de la réponse présente des profiles différents pour les protéines précoces (E6 et E7) et les protéines tardives (L1). Pour les cas des inflammations, on a noté des différences dans la positivité anti-PVH 16 et 18 ainsi que dans l'intensité de la réponse. Conclusion : les résultats ont prouvé que les anticorps contre les six antigènes analysés étaient plus fréquents parmi les cas de cancer que chez les cas des inflammations et les différences entre ces deux groupes de patientes sont significatives. La technologie du LUMINEX nous a permis la détection des anticorps dirigés contre les six antigènes des PVH 16 et 18 en parallèle. Notre travail qui utilise la technologie du LUMINEX, pourrait être important dans le choix du groupe de femmes cible pour la vaccination. En effet, la sérologie du PVH constitue un outil pour l'analyse de la réponse anticorps pour le contrôle et le suivi des programmes de la vaccination et la considération du groupe d'âge cible ainsi que le type d'antigène pour le vaccin qui pourra être utilisé dans notre pays.
Accueil       Webmaster       Contact © Copyright 2010 - 2022 STI