Abstracts

DOSAGES DES SOUS CLASSES D'IgG EN MILIEU PNEUMO-PEDIATRIQUE

L. Mechmech, N. Ghrairi, H. Bouakkez, A. Dahmouni, L. Boughnim, A. Hamzaoui, S. Yalaoui

INTRODUCTION L'exploration du statut immunitaire fait appel, entre autre, à différentes analyses de laboratoire dont le dosage des sous-classes d'IgG. Dans ce travail, nous rapportons notre expérience sur une courte période de 2 ans à travers une collaboration avec un service de pneumologie pédiatrique. MATERIEL ET METHODES Il s'agit d'une étude rétrospective de septembre 2005 à octobre 2007 portant sur 93 demandes de dosage des sous classes d'Ig G provenant d'enfants hospitalisés en pneumologie pour exploration d'infections respiratoires récidivantes (IRR). Les taux sériques d'IgG1, IgG2, IgG3 et d'IgG4 ont été quantifiés par néphélémétrie sur le MININEPH (Binding site). Les concentrations sériques sont dépendantes de l'âge. RESULTATS Il s'agit de 50 filles et de 43 garçons d'âge moyen = 6 ans. Sur les 93 demandes parvenues à notre laboratoire de biologie médicale un seul cas de déficit congénital sélectif en IgG2 a été retenu avec des IgA et des IgM normales. Il s'agit d'une patiente âgée de 10 ans suivit en pneumologie pour IRR ayant évolué vers un tableau de dilatation des bronches (DDB). Le reste du bilan immunologique est normal. La malade est traitée par des Ig intraveineuses. CONCLUSION Dans notre travail la fréquence des déficits en sous classes d'Ig est de 1%. Le déficit en IgG2 est le plus fréquent chez les enfants. Les techniques de dosage des sous classes d' IgG varient et peuvent influencer les résultats.
Accueil       Webmaster       Contact © Copyright 2010 - 2022 STI