Abstracts

Etude du profil HLA-A, B et DR chez des patients atteints de spondylarthrite ankylosante

N. Mahfoudh-Lahiani, A. Kammoun, M. Siala, M. Sallemi, F. Frikha, F. Hakim, L. Gaddour, Z. Bahloul, S. Baklouti, H. Makni.

INTRODUCTION L'implication des facteurs génétiques dans la pathogénie des spondylarthrites ankylosantes (SPA) a été clairement établie .Parmi ces facteurs la région HLA est la plus concernée. Pour cela nous avons étudié le profil HLA-A,B et HLA -DRB chez des patients atteints de SPA, et déterminé les sous types HLA-B27 les plus fréquents dans notre population d'étude. PATIENTS ET METHODES Notre population d'étude a porté sur 68 patients suivis pour SPA aux services de Rhumatologie et de Médecine interne du CHU Hédi Chaker de Sfax. Tous les patients ont répondu aux critères d'Amor. Notre population Témoin a été formée de100 sujets sains non apparentés. Le typage HLA classe I a été réalisé par la méthode de microlymphocytotoxicité complément dépendante. Le sous typage HLA-B27 et le typage HLA -DRB1* ont été déterminés par PCR -SSP. L'étude statistique a comporté la détermination des fréquences phénotypiques (FP) HLA-A,B et HLA-DRB1*et le test de chi2, dont la signification a été évaluée par le paramètre p ou p corrigé. RESULTATS Nous avons confirmé l'association HLA-B27 et SPA .En effet la fréquence phénotypique de HLA-B27 chez les patients a été de 61.43 % alors qu'elle a été de 3% chez les témoins (X2=71.22, p= 3.10-17 RR=51.49).Nous avons aussi noté l'association positive avec l'antigène HLA -A3 (X2=10,96, p=0.001 , RR=3.49) Parmi les antigènes HLA classe I protecteurs nous avons retenu les marqueurs HLA -A11(X2=11.43, p=0.0007) et HLA-B44( X2=7.53,p=0.006). Le sous typage HLA-B27 nous a permis de constater que l'allèle HLA-B*2705 était statistiquement plus exprimé chez les patients (FP de 35.71%) par rapport aux témoins (FP2%).Par ailleurs les sous types B*2702 et B*2709 étaient présents exclusivement chez les patients et chez les témoins respectivement (FP de 26% et FP1%). Concernant le HLA -DRB1* une association positive entre la SPA et le marqueur HLA -DRB1*15 (X2= 9.14, p=0.002 et RR=2.78) a été retrouvée par contre HLA-DRB1*01 pourrait jouer un rôle protecteur. Enfin, nous avons noté que l'haplotype HLA-B*2705-DRB1*15 a été fortement associé avec la SPA . CONCLUSION La constatation de ce profil HLA particulier dans notre population d'étude dénote d'un polymorphisme spécifique caractérisant notre région du Sud Tunisien et nous ouvre de nouvelles perspectives de recherche portant sur d'autres marqueurs STR et SNP inclus dans le chromosome 6p21.3 afin de déterminer la localisation de ou des gènes responsables de la spondylarthrite ankylosante
Accueil       Webmaster       Contact © Copyright 2010 - 2022 STI