Abstracts

ALTERATION DE L'EXPRESSION DE LA PROTEINE IgG1 ET DU FRAGMENT C3c DU COMPLEMENT C3 DANS LE CARCINOME CANALAIRE INFILTRANT DU SEIN (CCI): APPROCHE PROTEOMIQUE

M. Kabbage, K. Chahed, B. Hamrita, Ch. Guillier, S. Remadi, L. Chouchane

Le carcinome canalaire infiltrant (CCI) du sein représente 65 à 80% de tous les cancers mammaires. Il s'agit de la forme la plus fréquente et la plus agressive et il est souvent associé à un mauvais pronostic. En Tunisie, le cancer du sein représente 27% des cancers féminins. Il est souvent dépisté à un stade évolué de la maladie, d'où l'intérêt d'identifier de nouveaux marqueurs tumoraux pouvant être utiles pour le diagnostic précoce et le pronostic de cette maladie. Au cours de cette étude, notre objectif majeur a été d'identifier les protéines dont l'expression est altérée dans le CCI du sein. Moyennant l'électrophorèse bidimensionnelle (2-DE) et la spectrométrie de masse (MALDI-TOF), nous avons noté une inhibition significative de l'expression du fragment C3c du complément C3 et de plusieurs isoformes d'IgG1 au niveau des tissus tumoraux (CCI) analysés. L'inhibition de l'expression de ces deux protéines, décrite pour la première fois au niveau des tumeurs mammaires, témoigne d'une altération de la réponse immunitaire anti-tumorale. Un déséquilibre dans la distribution des différentes sous-classes d'IgG a été observé dans plusieurs cancers de différentes origines. Une importante diminution du pourcentage des IgG1 a été notée dans des carcinomes d'origines gynécologiques. Cette diminution se trouve corrélée à un stade précoce de la maladie et pourrait être utilisée comme marqueur pouvant distinguer entre des patientes atteintes de cancer et des témoins avec une spécificité allant de 90 à 100%. Il a été, également, démontré que la diminution du taux plasmatique de l'IgG1 peut servir comme marqueur tumoral pour la détection du carcinome primaire à cellules squameuses métastasiques du cou et de la tête. L'altération du taux d'expression des IgG1 semble être liée à la perturbation du système immunitaire hôte affectant le taux de synthèse des IgG1 au niveau des tumeurs malignes. Parallèlement à l'IgG1, nous avons également noté une inhibition de l'expression du fragment C3c du complément C3 au niveau du CCI. La dérégulation de l'expression de ce fragment du complément constitue une preuve supplémentaire de l'implication de processus anti-inflammatoires au niveau du CCI et de l'échappement des cellules tumorales à la réponse anti-tumorale de l'hôte. En effet, plusieurs études ont décrit différentes stratégies de l'échappement des cellules tumorales à la réponse immunitaire médiée par le complément. Cependant, d'autres études complémentaires sont nécessaires afin de déterminer le rôle de ces deux protéines dans le phénomène de la carcinogenèse et le mécanisme par lequel les cellules tumorales affectent leur taux d'expression.
Accueil       Webmaster       Contact © Copyright 2010 - 2022 STI