Abstracts

Anticorps anti-Saccharomyces cerevisiae et anti-Helicobacter pylori au cours de la maladie coliaque de l'enfant

Laadhar L, Toumi A, Ben Hariz M, Kallel-Sellami M, Masmoudi S, Lahmar H, Zitouni M, Makni S

Introduction Plusieurs micro-organismes ont été impliqués dans l'induction de la maladie coeliaque (MC) mais leur rôle physiopathologique reste discuté. Dans ce travail, nous nous sommes intéressés à deux micro-organismes Helicobacter pylori (HP) et Saccharomyces cerevisiae (S.cerevisiae) qui, comme le gluten, se trouvent en contact direct avec les muqueuses du tube digestif. Nous nous sommes proposés d'évaluer la prévalence des anticorps anti-S. cerevisiae (ASCA) et anti-HP d'isotypes IgA et IgG chez des enfants atteints de MC et de les comparer à un groupe contrôle. Patients et méthodes : Nous avons colligé 40 enfants suivis pour MC au service de pédiatrie de l'hôpital Mongi Slim la Marsa, appariés selon l'âge et le sexe avec 40 enfants sains recrutés à partir des centres de médecine scolaire. Tous les enfants de l'étude ont bénéficié au moment du recrutement de la recherche: - des anticorps anti-transglutaminase (ATG) d'isotype IgA par un test ELISA (home made) - des anticorps anti-endomysium d'isotype IgA (AE) par immunofluorescence indirecte sur coupes de cordon ombilical humain - des ASCA d'isotype IgG et IgA par un test ELISA (home made) - des anti-HP d'isotype IgG et IgA par un test ELISA commercial (Euroimmun) L'étude statistique a fait appel au test de Chi2 avec la correction de Yates quand c'est nécessaire ainsi qu'au test de corrélation linéaire. Résultats : Nos malades se répartissaient en17 garçons et 23 filles, parmi lesquels 31 (77,5%) étaient sous régime sans gluten. Les ATG et AE étaient présents chez 14 et 15 malades respectivement. Seuls les ASCA d'isotype IgA étaient statistiquement plus fréquents chez les malades par rapport aux témoins (45,7% vs 22,5%). Par ailleurs nous avons noté une corrélation entre la présence des anti-HP et la positivité des AE (p=0,01) et des ATG (p=0,02). La présence des anti-HP et des ASCA d'isotype IgA et/ou IgG retrouvées simultanément a été statiquement plus fréquente chez les malades que chez les témoins (p = 0,0048). Il y avait une corrélation entre la présence simultanée de ces anticorps et la positivité des AE (p=0,003) et des ATG (p=0,03). Conclusion : L'augmentation de la perméabilité des muqueuses au cours de la MC pourrait expliquer la présence simultanée des ASCA et des anti-HP chez les malades ayant une sérologie positive de la MC. Cependant, on ne peut pas exclure l'éventualité de l'implication de ces 2 micro-organismes dans l'induction de la maladie chez des sujets génétiquement prédisposés.
Accueil       Webmaster       Contact © Copyright 2010 - 2022 STI